Rencontre avec Clément Thuillier, fondateur de la plateforme « Réussis ton IFSI »

Pour devenir infirmiers diplômés d’État (IDE), les élèves doivent étudier dans un Institut de formation en soins infirmiers (IFSI). Les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) dépendent des ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur. Il en existe 350 aujourd’hui, partout en France, publics et privés, bien souvent associatifs. Chaque année 6 784 étudiants infirmiers n’obtiennent pas leur diplôme. À l’origine de ce constat, l’intensité du cursus et la complexité des cours.

 

Clément Thuillier pouvez-vous nous présenter votre parcours et votre activité ? 

fdb331eb4c0f-Photo-Clement-Thuillier.jpeg

Dès l’obtention de mon baccalauréat en sciences économiques et sociales en 2016, j’ai réussi le concours de l’Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) de Nantes et ai intégré cet établissement. J’ai obtenu le diplôme d’Etat en 2020, et ai ensuite exercé pendant deux ans dans un service des urgences de Paris. J’ai eu la chance d’y transmettre mes connaissances en devenant tuteur de stage d’un étudiant, puis en donnant des cours en Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) en tant que formateur. Aujourd’hui, j’ai pris la décision de quitter momentanément ce poste pour me consacrer à ma plateforme de formation.

 

Comment est né le projet « Réussis ton IFSI » ? 

Au cours de mes études d’infirmier, j’ai redoublé la 1re année. Au lycée, j’avais la chance de retenir les enseignements simplement en écoutant les cours. Des matières comme les mathématiques faisaient, pour moi, davantage appel à la logique qu’au bachotage. En arrivant en Institut de formation en soins infirmiers (IFSI), on étudie des disciplines jusqu’alors inconnues : l’anatomie, les maladies, les pathologies… N’ayant aucune méthode de travail, je n’ai validé qu’une matière sur onze lors du premier partiel. J’ai accumulé un retard conséquent, ce qui a conduit à mon redoublement en fin d’année. 

Trois ans plus tard, une fois mon diplôme en soins infirmiers obtenu, j’ai immédiatement voulu encadrer des étudiants qui commençaient leur cursus. J’avais toujours voulu devenir enseignant. Quand j’ai tutoré et formé des étudiants en Institut de formation en soins infirmiers (IFSI), je me suis rendu compte qu’ils étaient confrontés aux mêmes difficultés que moi. Le constat est implacable : l’enseignement en Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) diffère totalement de l’enseignement secondaire, les étudiants échouent dès le premier semestre à cause du manque de méthode de travail. Pour combattre ces échecs, j’ai lancé le compte « Réussis ton IFSI » sur le réseau social Instagram, sur lequel je publie quotidiennement des posts relatifs au secteur de la santé. Le besoin était tel que seulement un an après sa création, le compte comptait plus de 41 000 abonnés qui échangeaient chaque jour. 

 

Pouvez-vous nous présenter cette plateforme ?

6f99443a79b4-tablette.jpg

Destinée à l’ensemble des étudiants en Institut de formation en soins infirmiers (IFSI), cette plateforme recense l’ensemble des matières dispensées lors du cursus de formation et de nombreux formats multimédias. Aujourd’hui, je compte plus de 600 pages de cours, de nombreuses fiches de révisions, 50 heures d’enregistrements audio et plus de 500 Q.C.M. rien que pour le premier semestre. Pensée pour favoriser les échanges, elle regroupe également des forums, des challenges à réaliser avant les partiels et des lives interactifs animés par des infirmiers. 

 

Comment est né le projet d’une plateforme de révisions pour les étudiants en soins infirmiers ? 

Après la création du compte Instagram « Réussis ton IFSI », j’ai reçu un grand nombre de demandes de la part des étudiants qui souhaitaient que je partage les cours de l’IFSI de Nantes avec eux. Au départ, j’avais imaginé « Réussis ton IFSI » comme une chaîne YouTube mais je me suis rendu compte que ce réseau social n’était pas un canal idéal pour des révisions. J’ai privilégié un compte Instagram et face à son succès, j’ai interrogé un panel de 1 000 étudiants en soins infirmiers pour aller plus loin et mieux comprendre leurs besoins. Leur souhait était de disposer de supports pour étudier les cours, de Q.C.M. pour s’auto-évaluer et de fichiers audio pour réviser en toutes circonstances, tout en faisant travailler la mémoire auditive. 

Une première version du site a été mise en ligne le 5 mars 2022, riche de rédactions de cours relus par des médecins et de Q.C.M, ce qui représente au total entre 600 et 1 000 heures de travail. La demande étant importante, j’ai pris la décision de créer en septembre 2022, accompagné d’une équipe de professionnels, la plateforme « Réussis ton IFSI » avec l’intégralité du premier semestre. Une équipe d’infirmiers rédige le contenu, une équipe de médecins effectue une relecture scientifique et une équipe littéraire corrige la grammaire la syntaxe et le lexique. De mon côté, j’interviens pour effectuer une synthèse de ces cours, puis la mise en page sur la plateforme. 

 

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite rejoindre un Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) ? 

Les étudiants en soins infirmiers ont tendance à s’éparpiller. Après mon intégration en IFSI, on m'a offert une montagne de livres dans le souci de m'aider à réussir. Je n'ai jamais ouvert la plupart d'entre eux ou, devant l'abondance d'informations, n'ai pas su comment en tirer parti.

La plateforme « Réussis ton IFSI » est conçue pour les aider au quotidien, leur permettant de s’auto-évaluer pour identifier les matières dans lesquelles ils ont des difficultés et ensuite s’améliorer. Dans un second temps, les étudiants doivent réviser régulièrement, notamment grâce aux fichiers audio. La répétition est importante pour bien assimiler les cours, et le format audio convient parfaitement lors des déplacements. 
Comment la plateforme Instagram contribue-t-elle à la dynamique d’entraide entre les étudiants et échange des conseils ? 
Instagram est un réseau social basé sur le partage, la réussite du compte « Réussis ton IFSI » repose sur l’échange quotidien d’informations utiles pour les futurs soignants. Il a rassemblé une communauté autour du thème des études en soins infirmiers. Grâce à Instagram, les étudiants ont aussi pu en apprendre davantage, ce qui leur donne envie s’ils le souhaitent de s’abonner à la plateforme de révisions. 

Voir aussi