Même s’il a été acheté flambant neuf, un logement finit toujours par se dégrader au fil du temps. Entretenir sa maison ou son appartement régulièrement permet de conserver une bonne qualité de vie, mais également de réduire ses dépenses énergétiques. Profitez donc du retour prochain du froid pour faire le point sur les travaux à prévoir.

 

#1 - Parce que l’automne est la saison idéale

Entre farniente et départ pour des destinations lointaines, l’été n’est pas forcément la saison où on a envie de planifier des travaux. Sans oublier que le budget est déjà sérieusement entamé par les vacances… Pas question d’attendre pour autant que le froid et l’humidité soient de retour : réaliser des travaux à l’automne peut vous permettre de faire des économies sur vos dépenses énergétiques hivernales.

 

#2 - Pour faire le point sur votre consommation d’énergie

Les dépenses énergétiques sont souvent un véritable casse-tête. Pour y voir plus clair, n’hésitez pas à réaliser un bilan énergétique de votre logement avec l’aide d’un professionnel. Mieux connaître les forces et les faiblesses de votre habitation en matière de chauffage, de production d’eau chaude ou encore d’aération vous permettra d’opter pour des solutions durables et rentables avant l’hiver.

 

#3 - Pour améliorer votre confort thermique

Au-delà de l’aspect financier, la rénovation énergétique de votre logement va améliorer votre confort. Les courants d’air rendent la température glaciale à l’étage en hiver, alors que l’atmosphère est irrespirable en été ? Avec une isolation performante, vous obtiendrez une température homogène et agréable dans toutes les pièces, quelle que soit la saison, ainsi qu’une meilleure qualité de l’air intérieur.

 

#4 - Pour installer des équipements de domotique

Pour obtenir un confort optimal, vous pouvez également opter pour des solutions de domotique. Ces nouveaux équipements permettent notamment d’éteindre à distance les éclairages inutiles, de couper les appareils électriques en veille ou encore de moduler le chauffage grâce à un thermostat d’ambiance programmé en fonction de vos habitudes. Une maison connectée alliant modernité et économies d’énergie.

 

#5 - Parce que de nombreuses aides existent

Sachez que l’État propose plusieurs aides financières pour inciter les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique chez eux : crédits d’impôts, TVA réduite, éco-prêt à taux zéro… N’hésitez pas à vous renseigner afin d’anticiper vos dépenses. Enfin, s’il s’agit de petits travaux que vous souhaitez réaliser vous-mêmes, appuyez-vous sur les plateformes d’aide entre particuliers, pour des prêts d’outils entre voisins par exemple.

 

L’info en +

Les travaux dans le cadre d’une location

Dans une location, les gros travaux sont payés par le propriétaire : chauffage, électricité, gros œuvre… En revanche, les dépenses d’entretien courant sont à la charge du locataire : remplacement des joints, des interrupteurs, entretien des robinets… Vous êtes locataire et vous découvrez un appareil en panne ? Prévenez au plus vite votre bailleur par téléphone en lui expliquant précisément ce qui se passe. S’il ne répond pas à votre demande, mettez-le en demeure de procéder aux réparations par courrier recommandé, en spécifiant un délai précis.

 

Crédits : iStock / SolStock

Voir aussi